LE TATOUE

Le Tatoué est un film franco-italien réalisé par Denys de La Patelière, sorti en 1968.

♦ Synopsis :

Antiquaire enrichi dans le commerce des peintures naïves, Félicien Mezeray rencontre chez le peintre Dubois, un ancien légionnaire du nom de Legrain, venu se faire portraiturer, et qui porte tatoué sur le dos un authentique Modigliani. Aussitôt vu, aussitôt vendu à deux collectionneurs américains, Smith et Larsen. Comme l'ex-militaire est réticent à « vendre sa peau », Mezeray lui propose de retaper sa maison de campagne en échange de cette œuvre d'art unique. Mais il ignore que la maison en question est un château du XVe siècle en ruines, demeure ancestrale du légionnaire coléreux et misanthrope...

♦ Fiche technique :

  • Titre : Le Tatoué
  • Réalisation : Denys de La Patellière
  • Scénario : D'après le roman de Alphonse Boudard "Gégène le tatoué"
  • Adaptation et Dialogue : Pascal Jardin
  • Production : Films Copernic, Films Corona et Ascot-Cineraid (Rome) - (Franco Italienne)
  • Chef de production : Maurice Jacquin
  • Directeur de production : Ralph Baum
  • Producteurs délégués : Raymond Danon, Robert Dorfmann
  • Assistants réalisateur : Marco Pico, Bernard Stora
  • Musique : Georges Garvarentz (Editions French Music)
  • Orchestrateur : Jack Hellison, Mario Sua
  • Maquillage : Jacky Bourban, Yvonne Gasperina, Anatole Paris
  • Images : Sacha Vierny
  • Opérateur : Jean-Paul Schwartz, assisté de Pierre Li, Yves Agostini
  • Montage : Claude Durand, assisté de Myriam Baum
  • Son : Jean Rieul, assisté de Fernand Janisse
  • Perchman : Marcel Corvaisier
  • Décors : Robert Clavel, assisté de Michel de Broin, Marc Desages
  • Costumes : Jacques Cottin - Louis de Funès est habillé par André Bardot
  • Robes de Charles Glenn
  • Fourrures de Mantopoulos Frères
  • Bijoux de René Longuet
  • Sculptures de A. Féraud
  • Habilleuse : Annie Marolt
  • Script-girl : Colette Crochot
  • Administrateur : Robert Demollière
  • Photographe de plateau : Marcel Dole
  • Régisseur général : Pierre Darcey, assisté de Louis Manella
  • Ensemblier : Pierre Charron, assisté de Henri Vergne
  • Accessoiriste : Maurice Terrasse, assisté de Jean Vergne
  • Effets spéciaux : Gérard Cogan
  • Attaché de presse : Eugène Moineau
  • Tournage dans les studios de Boulogne et dans le Périgord, au château médiéval de Paluel, près de Sarlat
  • Pellicule : 35mm ; Eastmancolor, procédé Franscope
  • Pays d'origine : France, Italie
  • Enregistrement Optiphone, Westrex
  • Tirage : Laboratoire Franay L.T.C Saint-Cloud
  • Générique : Arcady
  • Genre : Comédie
  • Durée : 90 minutes
  • Date de sortie : 18 septembre 1968 (France)

 

♦ Distribution :

  • Jean Gabin : Le comte Enguerand, Louis, Marie de Montignac alias Legrain (légionnaire)
  • Louis de Funès : Félicien Mézeray
  • Paul Mercey : Maurice Pello
  • Jo Warfield : Larsen
  • Donald von Kurtz : Smith
  • Dominique Davray : Suzanne Mézeray
  • Pierre Tornade : Brigadier
  • Yves Barsacq : Postier de Montignac
  • Ibrahim Seck : Valet de Mézeray
  • Henri Virlojeux : Mr Dubois
  • Hubert Deschamps : Professeur Mortemont
  • Patrick Préjean : détective
  • Pierre Maguelon : 2e détective
  • Lyne Chardonnet : Valérie Mézeray
  • Pierre Guéant : Richard Mézeray
  • Jean-Pierre Darras : Lucien, facteur de Montignac
  • Michel Barbey : Le pilote d'hélicoptère
  • Jacques Richard : Pilleur de châteaux
  • Jacky Blanchot : 2e pilleur
  • Jack Bérard : 3e pilleur
  • Michel Tureau : Réalisateur de télévision
  • Danielle Durou : Justine Pello
  • Pierre Repp : Paysan bègue (non crédité)
  • Rudy Lenoir : Serveur (non crédité)
  • Iska Khan : Professeur de judo (non crédité)
  • Pierre Mirat : Ministre
  • Renate Birgo : Assistante du réalisateur
  • Max Fournel/Max-Jean Fournel : Chauffeur de Mézeray (coupé au montage)
  • Micheline Luccioni : Aubergiste (coupée au montage)
  • Jean-Pierre Sentier : Garçon (coupé au montage)
  • Bernard Mongourdin
  • Claude Salez : barman

♦ Autour du film :

  • Quatrième et dernière rencontre cinématographique entre Jean Gabin et Louis De Funès après Napoléon (1954), La Traversée de Paris (1956) et Le Gentleman d'Epsom (1962).
  • Le tournage commença sans scénario véritablement achevé.
  • La demeure ancestrale du légionnaire est le château le Paluel, situé sur la commune de Saint-Vincent-le-Paluel. Ce château est une propriété privée et l'entrée en est strictement interdite.
  • Une nouvelle de Roald Dahl, Peau dans le recueil Bizarre! Bizarre! (1954), a un sujet similaire : un vieil homme, Drioli, a sur la peau du dos un portrait de se femme tatoué un soir de beuverie par le peintre Chaïm Soutine. Après la mort du peintre, la peau du vieil homme est convoitée par les marchands d'art.

 

♦ Citations :

  • Mézeray / Le peintre / Legrain

- Qu'est-ce qu'il a dans l'dos ?
- Un tatouage !
- On dirait une reproduction d'un Modigliani !
- Est ce que j'ai une tête à avoir une reproduction ?!

www.defunesmovies.com